• Salutations,

    Bienvenue sur le blog de l’EEL de St jean du Gard En tant que Chrétiens Jésus est le pilier de notre foi, la pierre angulaire de son Église. C’est lui qui nous a aimé au point de donner sa vie pour notre salut afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle et ne périsse pas. Quiconque c’est toi, c’est moi, c’est celui qui croit, La porte du ciel est ouverte, que celui qui veut vienne et boive gratuitement de l’eau de la vie !!! Cette amour de Dieu nous sommes nombreux à l’avoir reçu et tout aussi nombreux à avoir envie de le partager. C’est une raison pour laquelle nous avons souhaité mettre l'ensemble de ces pages à votre disposition. Au fil des jours, vous y trouverez peut-être des passages bibliques, des témoignages, des pensées partagés, ou toutes sortes d'infos qui peuvent vous êtes utiles. J’espère que tout cela vous sera utile. En attendant de vous connaitre, soyez bénis !

Combattre par l’AMOUR

Puissions nous regarder à Jésus-Christ ensemble d’un même coeur afin que sa lumière nous éclaire, nous transforme et nous réunisse. Il n’y a pas d’unité hors de Christ car le diable est celui qui divise mais cela veut dire qu’il n’y pas division en Christ. Nous sommes unis par sa lumière, c’est à dire sa parole, son amour. Ne nous laissons pas diviser.

Voici une parole extraordinaire, d’une profondeur inouïe : «  »nous avons connu l’AMOUR en ce qu’il a donné sa vie pour nous » (1 Jean 3-16).  Le seul moyens de trouver cette unité est de rester les yeux fixés sur notre Seigneur.  Ne cherchons pas non plus à la fabriquer par nos propres « mains ».

Puissions marcher les yeux fixés sur lui afin de trouver l’unité en balayant les œuvres mauvaises de la chair.

« 9 Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu. 10 C’est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, non plus que celui qui n’aime pas son frère. 11 Car ce qui vous a été annoncé et ce que vous avez entendu dès le commencement, c’est que nous devons nous aimer les uns les autres, 12 et ne pas ressembler à Caïn, qui était du malin, et qui tua son frère. Et pourquoi le tua-t-il? parce que ses oeuvres étaient mauvaises, et que celles de son frère étaient justes. 13 Ne vous étonnez pas, frères, si le monde vous hait. 14 Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons les frères. Celui qui n’aime pas demeure dans la mort. 15 Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui.16 Nous avons connu l’amour, en ce qu’il a donné sa vie pour nous; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères. 17 Si quelqu’un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l’amour de Dieu demeure-t-il en lui ? ».

Accepter d’aimer c’est rentrer dans le plan de DIeu pour nos vie,  c’est aussi accepter de demander à Jésus des paroles et des actes d’amour pour nos frères et soeurs : sans lui nous ne pouvons rien faire.  Il a dit : « Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. » (Jean 15-5). La bible nous dit qu’aimer ce n’est pas seulement des paroles, aimer nous engage personnellement car l’Esprit de Dieu veut agir au travers de nous avec notre accord.  Parfois nous oublions de garder les yeux fixés sur Jésus et nous débutons une œuvre mauvaise, parfois ce sont nos frères qui agissent ainsi, ne les condamnons pas, rappelons nous de nos propres faiblesses : « Supportez-vous les uns les autres, et, si l’un a sujet de se plaindre de l’autre, pardonnezvous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnezvous aussi. » Et alors l’Amour agira pour nous donner des paroles et des actes. Attendons nous à lui, engageons nous avec lui dans ce combat qui peut changer les choses.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire